eduard ganea a su faconner avec intelligence et succes le 37011391

 

Avec trois victoires (dont la dernière ce week-end face à l'entente Handball Sud 29) et trois défaites, Baud-Locminé reste sur un début de saison équilibré. Eduard Ganea, qui a pris les rênes de l'équipe il y a trois ans, a su gérer un groupe en constant renouvellement et faire de Baud-Locminé l'un des clubs importants de Prénationale. Qu'on se le dise, Eduard Ganea laisserait volontiers la parole à ses joueurs. Pourtant, c'est bien lui qui, en succédant à Matthieu Mouze, peut témoigner du regain de forme de son équipe. Après avoir travaillé avec les différentes équipes jeunes, il arrive à la tête d'un groupe vieillissant, en fin de parcours. « On a commencé le travail petit à petit, en se fixant des objectifs pas trop élevés, comme le maintien ». Et la mayonnaise prend ! Baud-Locminé a entamé cette année sa sixième année au plus haut niveau régional. Cependant, l'ancien arrière a un regret : « Tous les ans, on fait le même constat : les anciens raccrochent et on est obligé de trouver des remplaçants à leurs postes ». En fin de saison dernière, ce ne sont pas moins de six joueurs qui sont partis, parmi lesquels les historiques frères Cadoret ou Vincent Viot.

La concurrence départementale


Et pour trouver des joueurs, Baud-Locminé doit faire face à la concurrence des Alréens et Hennebontais, qui peuvent sembler plus attractifs. Toutefois, Geneste et Martin (12 buts à eux deux samedi) ont préféré rejoindre le centre Morbihan plutôt qu'Auray, imités par d'autres comme Conan (Riantec) ou Ivanov (Loudéac). Des joueurs qui ne sont pas anodins au bon bilan des Rouge et Noir, qui pourrait s'améliorer avec les matchs à venir (Guingamp, CPB, Plescop). « On va essayer de rester sur cette dynamique car la victoire nous a donné confiance, assure le technicien. On va essayer de se renforcer encore et de rester rigoureux » Suffisant pour jouer plus que le maintien la saison prochaine ?

 

Légende : Eduard Ganéa a su façonner avec intelligence et succès le club de Baud. Et pourtant, la concurrence ne manque pas dans le Morbihan...